Le Cercle des Rolistes Disparus Index du Forum
Le Cercle des Rolistes Disparus Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Chroniques des Personnages Nephilim
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le Cercle des Rolistes Disparus Index du Forum -> Le Cercle des Rolistes Disparus -> Nephilim Anthologie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Maximum


Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2010
Messages: 43
Localisation: Au fond d'un sac sans fond.
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鷄 Coq

MessagePosté le: Mar 22 Mar - 00:24 (2011)    Sujet du message: Chroniques des Personnages Nephilim Répondre en citant

Date: 20 mars 2011
Jeu: Néphilim (Scénario: On aurait aussi pu aller à la plage)
Lieu: Chez Alambrine
Participants: Alambrine, Annzo et Maximum
Absents: il a un mot de son oto-rhino ?










Les Néphilims émergent de leurs rêves. Dans le monde « réel » leurs Simulacres laissés à l’abandon sont maintenant des corps faméliques terriblement affaiblis. A leur réveil, Cadmon est absent. Munin trouve tout de même la force de hurler sa peine et parvient à se lever pour partir à sa recherche. Elle le retrouve finalement au village. Paelorys, désireux de dissimuler sa faiblesse par orgueil, s’absente. Au village, les choses ont changé. Ceux qu’ils avaient quittés enfants sont maintenant presque des hommes, Cadmon y compris. Ils comprennent que malgré la courte durée de leur rêve, quatre ans ont réellement passé.

Ailleurs, égaré dans les champs élémentaires, l’esprit de Tsort est brumeux. De ces toutes dernières incarnations, il ne garde aucun souvenir. Il est soudainement happé à nouveau dans le monde tangible. Mains liées, fourbu, il subit maintenant une marche forcée depuis plusieurs jours tout comme trois autres compatriotes Hommes-Longs. Ils sont menés par d’autres hommes à la peau plus mate, armés d’épieux. L’un de ces guerriers possède un objet sur lui dont Tsort peut ressentir la présence. Il y a un certain écho qui le lie à cette chose… Il n’en saura pas plus pour le moment.
Arrivé au même village où viennent de revenir les Néphilims, une foule antipathique accueille les prisonniers. Un homme annonce : « En tant que serviteur de la fausse prêtresse, vous êtes condamnés à être lapidé. » Déjà les pierres pleuvent, mais un jeune homme au regard pénétrant, qui s’avérera plus tard pour Tsort être Cadmon, ordonne qu’on l’épargne. Tsort retrouve les Néphilims et Cadmon est surpris d’apprendre qu’ils se connaissent tous et que Tsort, maintenant dans le corps de Deemethresu, cultiste de la Prêtresse, est l'un de ses "êtres". Il ne l’avait pas perçu. La raison pour laquelle Deemethresu a été épargnée est stratégique : il s’agit du bouffon de la Prêtresse et un de ses espions.

Le lendemain, Cadmon explique qu’il a été désigné comme le nouveau Guide, ce qui lui attire l’animosité du fils autrefois supposé devenir le prochain guide selon la loi de l’hérédité. Cadmon expose ses plans pour l’avenir de son peuple : il veut rallier d’autres peuples à sa cause et les mener vers des terres moins hostiles. Mais avant cela, il lui faut ensevelir les temples du Nombril du Monde. Le départ aura lieu dans quelques jours. Entre-temps il remet à Tsort un galet bleu translucide, chargé de Ka-Eau, ainsi que la statuette que possédait l’un des guerriers : il s’agit d’un « cocon » de Néphilim, dont Tsort s’est échappé. Tsort s’essaye à l’art du tatouage en encrant un arbre sur le bras d’Urikiel. Paelorys, lui, part immédiatement, avec pour mission de retrouver le petit groupe de Néphilims ennemis de Prométhée et de tenter de les rallier à la cause de Cadmon pour la bataille à venir. Ils accepteront bien que totalement opposé aux causes humaines, ils veulent s’assurer que les « cocons » ou certains des Néphilims asservis ne soient pas une de leurs proies. Ils ont en outre un engagement à tenir.

On choisit d’attaquer dans moins d’une Lune, durant le solstice marquant le début de l’Eté, moment où les cinq prêtres seront dispersés pour de traditionnelles cérémonies. Munin se rend compte, comme l’avait fait remarquer justement Urikiel, que Cadmon envisage aussi de renouer avec la tradition en épousant la prêtresse. Elle a bien du mal à accepter pareille chose mais doit se faire une raison. De plus Cadmon n’est presque plus un enfant.

Bientôt, tout le monde est réuni près du Nombril du Monde et Cadmon et ses alliés devisent un plan. Tout d’abord, un pacte va être prononcé avec les Hommes Serpents. Ils se joindront à l’invasion du Nombril du Monde, en échange d’un seul temple, celui de la prêtresse, qu’ils convoitent car il renferme sous sa surface le DraKaOn. Ils récupéreront aussi toutes les reliques sacrées, les statuettes, autrement dit les « cocons » renfermant des Néphilims. Les Hommes Serpents accepteront ce pacte sans se rendre compte qu’ils se font berner : les reliques leurs sont confiés pour que libérés de leurs prisons d’Orichalque, les Néphilims puissent investir leurs corps et ainsi dominer leurs volontés, ce qui les empêchera finalement de s’approprier le temple qui sera enseveli comme les autres. Cette stratégie est un sacrifice difficilement toléré, notamment par Tsort qui n’accepte que pour libérer les Néphilims, mais ne cautionne pas qu’on annihile comme cela la volonté des humains, quelques soient leurs idéaux. Pour lui, tout cela équivaudrait à leur massacre. Ses compagnons sont plus réservés et voit dans le DraKaOn une menace à contrer sans hésitation. Tsort lui, comme toujours, reste curieux.

Aux alentours du Nombril du Monde, cinq groupes se chargent de rallier à la cause de Cadmon la population laborieuse afin d’empêcher qu’elle ne tente de protéger les Prêtres. Un de ces groupes est constitué de Paelorys, Tsort et Aoth, le meneur de ceux qui pourchassent Prométhée. Alors qu’Aoth et d’autres guerriers maîtrisent rapidement la garde, Tsort/Deemethresu accède à l’estrade et prend la parole. Paelorys s’occupe de tenir le prêtre qui officiait en respect. Tsort explique à la foule qu’il vient au nom de la Prêtresse, porteur d’un message : elle a décidé qu’il est temps de réinstaurer l’ancienne ligné de Cadmon, qui a retrouvé la voie que ses ancêtres avaient perdu de vue. Il est temps que la Régence se termine et que les choses redeviennent comme elles le furent avec la nouvelle saison. Ce mensonge semble laisser incrédule la foule réuni, alors que le prêtre vocifère et hurle au mensonge. Tsort lui reproche de s’opposer à la prêtresse et de blasphémer. Pour convaincre complètement la foule, il ruse en expliquant que la Prêtresse lui a confié quelque chose qui puisse prouver au peuple et au prêtre qu’il ne ment pas, tout comme elle l’a fait pour chaque messager : il brandit alors la statuette « cocon », relique sacrée du Nombril du Monde. C’est suffisant pour convaincre la foule. Ailleurs les autres groupes réussissent aussi leurs missions, même si certains devront abattre les prêtres. En aparté, craignant que son Simulacre puisse prendre le dessus ou que la Prêtresse ait préparé quelque méfait en confiant volontairement son espion à Cadmon, Tsort demande à Paelorys de l’empaler s’il perd le contrôle. Celui-ci acquiesce sans y réfléchir à deux fois.

Au grand temple, Urikiel, Munin et le reste des guerriers doivent tenter d’attaquer la prêtresse afin de libérer le Néphilim prisonnier de son corps. Ils arrivent à proximité du temple d’Orichalque. Cadmon pourra l’attaquer sans craindre ce matériau et ils se chargeront de le défendre. Cependant à l’entrée du temple, la Prêtresse les attend et ils tombent dans un guet-apens : cinquante soldats embusqués les encerclent, en surnombre, et bloquent toute retraite. Cadmon pénètre dans le temple pour attaquer la Prêtresse pendant que les Néphilims organisent une ligne de défense pour retarder l’entrée de l’ennemi. Cadmon a peu de temps, et le  combat s’amorce mal. Munin et Urikiel sont déconcentrés, gardant un œil sur le combat qui se déroule derrière eux à l’affût de la moindre opportunité. Cadmon est blessé, et Munin rompt les rangs pour se jeter sur la prêtresse malgré ses colifichets d‘Orichalque. Urikiel redouble d’efforts pour compenser son absence, alors que les épieux ennemis font reculer le bastion des résistants jusqu’à la porte. A l’intérieur, le combat est intense, Munin et Cadmon subissent de nombreux revers mais n’abandonnent pas. Urikiel est finalement contraint de reculer avec ses hommes et les ennemis investissent le temple. Mais au même moment, Cadmon parvient à porter le coup de grâce. Les yeux de la prêtresse luisent maintenant d’un bleu Hydrim intense. Le Néphilim a repris le dessus. La bataille est terminée. Au peuple qui converge vers le temple, elle tient ses mots : « Ô peuple du Nombril du Monde, celui-ci qui sera bientôt un homme sera votre Guide, il est revenu parmi nous ».



La suite se déroule comme prévu : les Néphilims contenus dans les statuettes investissent le corps des Hommes Serpents ; l’ensevelissement commence ; Aoth ne trouvera pas trace de Prométhée mais Kissikil, Hydrim du Cancer de l’ancienne Grande Prêtresse, lui apprendra que celui-ci est déjà passé par ici, mais il y a de cela plusieurs générations ; Kissikil refuse de rester, elle fût prisonnière bien trop longtemps : Cadmon s’unit donc avec Hawwah, et c’est de nouveau un couple qui commande.

Les Néphilims feront une dernière trouvaille : il y a en ces lieux un plexus intense, qui a la particularité de s’endormir et se réveiller. De plus l’Orichalque ne semble pas l’affecter.


Dernière édition par Maximum le Mer 23 Mar - 18:26 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 22 Mar - 00:24 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Tredok


Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2010
Messages: 223
Localisation: Aimerait bien savoir où il se trouve...
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Dim 27 Mar - 10:19 (2011)    Sujet du message: Chroniques des Personnages Nephilim Répondre en citant

Tout comme Tsort, mais pour des raisons évidemment différentes, j'étais contre la décision de tromper les suivants du Dra-Kaon. Déjà, j'étais contre l'idée de faire appel à eux. Non pas par respect pour eux, mais par principe. Nous nous proposions de les trahir, et même si ce sont des humains et que nous libérons les notre, c'est dur à digérer. Et aussi parce que je n'ai pas confiance dans le Dra-Kaon, et par extension dans ses suivants. Ils n'ont pas masqué leur hostilité, j'étais partisan de les tenir à l'écart.
Si je n'étais pas présent, je vous aurais fait part de mon mécontentement par la suite. ^^


Qui est Hawwah déjà ?
(j'ajouterai qqs questions ou demande de précisions sur certains points, notamment la fin)
_________________
"La défense fournit l'invincibilité mais la victoire réside dans l'attaque." Sun Tzu, L'Art de la Guerre.
"Each ones kills the one he loves, the brave does it whith a sword, the coward with a word." Oscar Wilde
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Zeus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2009
Messages: 342

MessagePosté le: Dim 27 Mar - 11:33 (2011)    Sujet du message: Chroniques des Personnages Nephilim Répondre en citant

Cadmon était confronté à la problématique suivante :

Il souhaitait reconquérir le nombril du monde, reconquérir la loyauté de son peuple. Enterrer le nombril du monde et faire quitter ce pays à son peuple afin de repartir sur de nouvelles bases en de nouveaux lieux.

S'il avait laissé les suivants du Dra-Ka-On à l'écart, ils auraient déterré le temple une fois que son peuple aurait quitté les lieux. Il ne pouvait non plus se résoudre à les tuer ou à les mettre en esclavage.

Aussi, après discussion avec les autre Nephilim, Tsort trouva qu'il était dommage qu'il n'y ait pas de Nephilim chez ces cultistes du Dra-Ka-On (je ne suis pas sûr qu'il mesura sur le moment les conséquence de cette reflexion) Ce créa un déclic chez Cadmon qui trouva la solution à un double problème :
1) Libérer les Nephilim endormis sans avoir utiliser des gens de son peuple
2) Neutraliser les suivants du Dra-Ka-On de manière non violente.

Etait-ce une bonne solution. le temps vous le dira.

Hawwah est la petite fille (qui devint grande entre temps) dont Cadmon tomba amoureux au village des montagnes de Laine.
_________________
"L'opposé du jeu n'est pas le sérieux mais la réalité." Sigmund Freud
Revenir en haut
Zeus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2009
Messages: 342

MessagePosté le: Mer 30 Mar - 05:39 (2011)    Sujet du message: Chroniques des Personnages Nephilim Répondre en citant

Parmi les dizaines de Nephilim libérés plus ou moins par vos soins vous notez divers comportement et personnalités.

De nombreux débats, échanges et enseignements ont lieu entre les Nephilim créant une effervescence et un enrichissement pour tous (ou presque). Certains n'avait pas revu un autre déchu depuis la chute. D'autres ont admis avoir dû tuer d'autres Nephilim pour diverses raisons.

Quelques uns sont très réservés et échanges très peu, voir pas du tout. Ils collectent quelques provisions et s'en vont dans diverses directions.


Certains s'intéressent aux connaissances de leurs simulacres et étudient leurs croyances et leurs rites. Les raisons exprimées sont diverses. Ceux parmi eux qui semblent avoir des buts purement ethnologiques échangent avec vous et vous apprennent diverses choses. Notamment que les hommes serpents n'ont jamais eu pour vocation de réveiller le Dra-Ka-On. Simplement de le vénérer en tant que puissance de la nature et entretenir les lieux sacrés afin d’éviter de perturber son sommeil. Le réveil était pour eux synonyme de catastrophes naturelles.
_________________
"L'opposé du jeu n'est pas le sérieux mais la réalité." Sigmund Freud
Revenir en haut
Tredok


Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2010
Messages: 223
Localisation: Aimerait bien savoir où il se trouve...
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Jeu 31 Mar - 18:35 (2011)    Sujet du message: Chroniques des Personnages Nephilim Répondre en citant

Combien des notres ont-ils été libérés (à la louche) ?


Si les Hommes-Serpents n'avaient pas pour but de réveiller le Dra-Kaon, cela me rassure. Et me conforte aussi dans ma position sur notre trahison :p
(demain, j'essaierai de prendre du temps pour te poser pleins de questions préparatoires à ma Retraite ^^)
_________________
"La défense fournit l'invincibilité mais la victoire réside dans l'attaque." Sun Tzu, L'Art de la Guerre.
"Each ones kills the one he loves, the brave does it whith a sword, the coward with a word." Oscar Wilde
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Zeus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2009
Messages: 342

MessagePosté le: Jeu 31 Mar - 19:11 (2011)    Sujet du message: Chroniques des Personnages Nephilim Répondre en citant

A la louche, ... MJ Lance 12d10+4...une soixantaine.

A ta disposition pour tes questions.
_________________
"L'opposé du jeu n'est pas le sérieux mais la réalité." Sigmund Freud
Revenir en haut
Maximum


Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2010
Messages: 43
Localisation: Au fond d'un sac sans fond.
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鷄 Coq

MessagePosté le: Ven 1 Avr - 12:02 (2011)    Sujet du message: Chroniques des Personnages Nephilim Répondre en citant

Citation:
Si les Hommes-Serpents n'avaient pas pour but de réveiller le Dra-Kaon, cela me rassure. Et me conforte aussi dans ma position sur notre trahison :p



Vraiment ? On a annihilé leur volonté et leur culte sur des préjugés fallacieux. Ils auraient pu conserver et protéger leur temple. Ils n'avaient aucune intention belliqueuse.

C'est pire que tout.

Revenir en haut
Tredok


Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2010
Messages: 223
Localisation: Aimerait bien savoir où il se trouve...
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Ven 1 Avr - 17:49 (2011)    Sujet du message: Chroniques des Personnages Nephilim Répondre en citant

Tu sais, les hommes je les aime bien parce que j'ai besoin d'eux pour vivre. En ce qui me concerne, ils ont tout à nous prouver. Concernant le sort réservé aux Homme-Serpents, je suis en accord avec toi, mais pour des raisons différentes. Je n'ai pas d'a priori, une simple méfiance vis-à-vis d'une chose que je ne connais pas. J'étais partisan de les laisser dans leur coin, du moment qu'ils ne représentaient pas une menace. Leur mentir et les trahir me pose toujours un problème.


Merci Grand Manitou pour l'estimation ^^
Pour les questions, j'ai glandouillé en rentrant, du coup ce sera un peu plus tard ^^
_________________
"La défense fournit l'invincibilité mais la victoire réside dans l'attaque." Sun Tzu, L'Art de la Guerre.
"Each ones kills the one he loves, the brave does it whith a sword, the coward with a word." Oscar Wilde
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Zeus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2009
Messages: 342

MessagePosté le: Ven 1 Avr - 19:45 (2011)    Sujet du message: Chroniques des Personnages Nephilim Répondre en citant

En fait, ce sont bien les PJ qui ont librement interprétés les informations parcellaires collectées sur les hommes-serpent pour en déduire que leur objectif était de réveiller la Dra-Ka-On.

Les hommes-Serpents n'étant pas très expansifs, ils étaient forcément coupables de quelque chose. Personne n'a creusé la question chez les PJ ou les PNJ
_________________
"L'opposé du jeu n'est pas le sérieux mais la réalité." Sigmund Freud
Revenir en haut
Alambrine


Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2009
Messages: 110
Localisation: Montpellier
Féminin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Lun 4 Avr - 20:37 (2011)    Sujet du message: Chroniques des Personnages Nephilim Répondre en citant

En retard mais les voilà...


Ca c'est le didon de mon Cadmonounichet.


C'est c'est un dessin sur la confusion Drakaon dragon qui dort.


Ca c'est moi crevant la fin mais courant quand même chercher Cadmon au village


Et ça c'est mon beaaau pentacle qui a souffert le martyr. Je lui ai mis un beaaaau pansement. :p


Dernière édition par Alambrine le Mar 5 Avr - 07:02 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Tredok


Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2010
Messages: 223
Localisation: Aimerait bien savoir où il se trouve...
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Dim 17 Avr - 16:17 (2011)    Sujet du message: Chroniques des Personnages Nephilim Répondre en citant

Après nous, le Déluge (partie 1).
Note de la partie du 10 avril.

Nous avons émerger de nos Statses entouré d'une nuée de Ka-Soleil, et à proximité d'un Plexus d'eau. Comme d'habitude, chacun de nous s'est incarné dans un homme. Ainsi, Munin a hérité du boulet de l'époque : une vieille croute avec un Ka-Soleil à faire palir Cadmon. Néanmoins, cette croute semblait intéressante. Urikiel s'est incarné dans le corps d'une femme, dont l'activité était spéciale : elle vendait son corps aux autres. Tsort s'est incarné dans le corps d'un homme qui échange des choses qu'il ne possède pas. Quant à moi, j'ai investit le corps d'un jeune, à priori le fils de quelqu'un d'important.
Les souvenirs de nos Simulacres nous indiquent que nous sommes dans une cité. Les alentours de cette ville sont aménagés (culture, sentier, ...). Nous constatons peu de similarités avec ce que nous avons connus. Beaucoup de choses ont changée. Nous nous sommes incarnés un jour de marché, et les lieux sont remplit de monde.

Bien évidemment, nous sommes séparés. Munin occupe une place importante, dans un temple, et monte en haut afin d'observer les alentours. Elle se souvient que sont Simulacre y montait afin de faire des observations de la Lune. Quant aux autres, ils sont éparpillés dans le marché. Aux détour d'une rue, Tsort voit un homme portant des traces visibles d'un Métamorphe (joufflu, peau grise, grandes narines et peu de cheveu). Je suis bousculé par ce Nephilim, et le temps de percuter que c'est un des notres, je le suis. Hélas, je ne m'apercoit pas que je suis poursuivi par 4 hommes qui semblent en vouloir à mon futur grand ami. Je le hèle : il ne semble pas tranquille. A ce moment, nos suiveurs nous rejoignent, et d'autres arrivent par l'autre bout de la rue. Cela sent l'Orichalque. Je refuse d'accéder à leur demande de m'écarter, et je les charge. Cela me vaut quelques petites blessures, mais je parviens quand même a en étaler plusieurs. Voyant cela, Tsort appel les gens aux alentours à l'aide. Des miliciens se pointent, et embarque tout ce petit monde. Le fait que je sois un notable m'évite, pour une raison qui m'échappe, d'être embarqué avec les autres. L'hippopotame a eu le temps de prendre la fuite. Pendant que la milice embarquait nos agresseurs, il a eu le temps de remarquer que ceux-ci portaient un pendentif : un disque de métal sombre. Cela évoque un souvenir à son Simulacre : un groupe, très secret, majoritairement des étrangers à la cité, dont personne ne sait trop ce qu'ils font ici.
Pendant ce temps, Munin et Urikiel se sont retrouvé.

Le lendemain, Munin et Urikiel, vois un Nephilim au loin. Il semble que ce soit notre hippo. Ils le suivent, et le rejoigne. Il cherchait des informations sur une conjonction particulière qui doit avoir lieu dans quelques mois. Maintenant qu'il les as, grâce aux observations et aux caculs du Simulacre de munin, il va repartir vers le Nord. Il leur indique que d'autre Nephilim sont en ville, ainsi que des porteur du Soleil Noir.
A la suite de cela, Munin et Urikiel décide de se rendre en haut de la tour pour observer la ville en Vision-Ka. Ils espérait trouver leurs Stase et peut etre les autres Nephilim. Ainsi, ils constatent que nous sommes dans un important Plexus de Lune, que de très nombreux Ka-Soleil sont présent. De l'Orichalque également, par petites touches éparses. N'ayant pas obtenu de résultats probant sur la Stase de Munin, ils partent à sa recherche en ville. Ils parviennent à la retrouver : c'est la même petite fille que celle qui possédait la Stase d'Urikiel la veille.
Tsort et moi-même sommes parti faire la même recherche. Ma Stase n'est pas en ville (plus loin au Nord), nous nous concentrons sur celle de Tsort, que nous retrouvons sur l'étal d'un marchand. Rapidement, nous sommes rejoint par un porteur de Soleil-Noir qui veut lui aussi faire l'acquisition de la Vénus. Je promet une chose apparemment important (une poule) qui fait renoncer notre concurrent.
Nous repartons, espérant trouver Munin et Urikiel. Au lieu d'eux, je ressens une forte présence de Lune Noire. Je me lance à la recherche de cet engeance, et tend une embuscade. Hélas, ce sont Munin et Urikiel. La présence de ce Plexus de Lune a décidément une très mauvaise influence sur moi. Dans cette confusion, nous ne nous reconnaissons pas, et surtout nous n'avions pas vu que nous étions poursuivi par des porteurs de Soleil Noir. Alors que nous commençons à nous battre contre eux, munin s'éloigne, et vois quatre homme approcher. Ils ne sont pas hostiles envers elle, mais lui indique qu'elle ne devrait pas se trouver ici. Ils se joignent à nous. L'un d'eux fait quelque chose de bizarre. Urikiel vois que ceux qui nous viennent en aide sont des porteurs de Ka-Soleil, mais qu'ils ont quelques chose de bizarre qu'il ne parvient pas à identifier. Se passe alors un phénomène : il fait vibrer ce qui est lui, ce qui compresse les Ka-Soleil de nos agresseur. Je percoit au passage, une vague perception de Lune Noire. Nos agresseurs sont neutralisés, désarmé, leur pendentifs arrachés, et ils sont tués.
Ceux qui nous sont venus en aide se présentent comme les serviteurs de la Prêtresse. Ils nous incite à partir très vite et nous donne rendez-vous le soir à la porte Est du Temple.
En attendant le soir, nous nous rendons à la tour de Munin. Elle recherche les informations sur la conjonction que voulait l'hippo. A cette occasion, elle rencontre son Simulacre. Il semble, d'après les dires de munin, heureux de pouvoir prendre qqs jours de repos et de pouvoir vivre une nouvelle expérience. Toutefois, il ne souhaite pas partager sa connaissance. Quoiqu'il en soit, la conjonction en question est lié à Mercure, et aura lieu dans deux lune. Elle sera particulièrement puissante. Sur la demande de son Simulacre, elle passe en Vision-Ka. Munin découvre alors se qu'elle pense être un chemin vers un Akasha. J'avoue ne pas vraiment avoir compris ce que c'était, mais ca la mets tout en choix.

Le soir, nous nous rendons au rendez-vous. Nous devons laisser nos armes. J'ai un pressentiment. Pas mauvais, mais une impression de mal aise. nous sommes amené à une salle d'audience, bien décorée. Nous découvrons une vieille connaissance : ki-sikil lil-là. A son arrivée, les coeurs de nos Simulacres se serrent. Elle occupe le même corps humains, mais un détails nous saute au yeux : elle n'a pas de métamorphoses visibles ! Elle nous explique que près de 800 ans ont passé depuis les évènement du nombril, et qu'elle a trouvé une solution pour combattre nos ennemis : les porteurs de Soleil-Noir. Une solution qui permet de rendre coup pour coup au porteur. Mais cela nécessite un grand sacrifice : son Pentacle. Ils peuvent toujours s'incarner, la disparition de leur pentacle entraine une perte de contact avec les champ élémentaire, mais leur octroi une influence sur le Ka-Soleil. Cette connaissance lui est apparue lors des expériences menées par les pourriture du Nombril. Elles les as poursuivis, sur une autre voie, ce qui la mené à cet état. Dorénavant, il se feront connaitre sous le nom de Sélénim. Forte de ce nouvel état, elle veille dorénavant sur les notre, au moins dans la région. Tsort semble très intéressé par cette perspective. En ce qui me concerne, j'ai réussi à mettre le doigt sur mon mal aise : la Lune Noire est présente en ces lieux, et émane de nos hotes. malgré la répulsion, et la forte envie de détruire cette engeance, leurs actions me semblent juste.
Elle nous informe que l'Hippo, qui répond au nom d'Arverthen, cherchait la localisation d'un projet de Nephilim : bâtir une porte vers Hyperborrée, une cité secondaire du temps où nous étions Kaïm, et qui n'aurait pas été touché par la Chute. Arventhen veut les empêcher, il ferait parti d'une ancienne faction qui ne s'entend pas bien avec tout le monde. Ce Nephilim ne nous est pas inconnu, il servait l'éléphant "enkaïbaté" que nous avions éliminé à notre première incarnation. C'est l'Onirim du Capricorne que j'avais éliminé. D'ailleur, la prêtresse m'indique qu'il possède ma Stase. Il se dirige vers le Nord, et à une journée d'avance sur nous.
Enfin, elles nous informe que les Porteurs de Soleil-Noir sont des Prométhéens (bah tient, pourquoi ca ne m'étonne pas !). Cadmon faisait parti d'une branche non-agressive.

Le choix est très rapide : j'irai chercher ma Stase. Munin souhaites en savoir plus sur Hyperborée et le projet en cours là bas, elle me suivra. Urikiel semble mitigé. il est intéressé par les connaissances de ki-sikil lil-là, et par Hyperborée. Quand à Tsort, après avoir ronchonné, il nous accompagnera, sans manqué de pester tout au long du trajet sur le savoir que possède ki-sikil lil-là et dont nous éloignons.  


_________________
"La défense fournit l'invincibilité mais la victoire réside dans l'attaque." Sun Tzu, L'Art de la Guerre.
"Each ones kills the one he loves, the brave does it whith a sword, the coward with a word." Oscar Wilde


Dernière édition par Tredok le Dim 15 Mai - 17:24 (2011); édité 6 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Alambrine


Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2009
Messages: 110
Localisation: Montpellier
Féminin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq

MessagePosté le: Dim 1 Mai - 09:15 (2011)    Sujet du message: Chroniques des Personnages Nephilim Répondre en citant


Le dernier regard de Cadmon, gravé à jamais dans mon pentacle.


On va dire que c'est mon apprenti, vu que j'ai pris un sacré coup de vieux sur le deuxième dessin.


Moiii Smile


La stase à tutu d'Urikiel.


La vilaine Sélénim qui détiens la stase d'Urikiel.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Tredok


Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2010
Messages: 223
Localisation: Aimerait bien savoir où il se trouve...
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Sam 7 Mai - 06:45 (2011)    Sujet du message: Chroniques des Personnages Nephilim Répondre en citant

Après nous, le déluge (partie 2)

Nous partons donc le lendemain, en direction du Nord en longeant la mer durant un mois, puis nous bifurquons vers le Nord-Ouest. Nous traversons la region du Nombril. Durant le trajet, le ciel est bas, l'air est lourd et humide. Et il pleut. Des secousses sismiques se font plus fréquentes. Les champs élémentaires sont vifs. Nous croisons de plus en plus d'humains et ce qu'ils appellent des fermes. Beaucoup d'hommes avec des troupeaux d'animaux. C'est bien trop à manger pour un seul homme !

Au terme de notre périple, nous arrivons dans une région particulière. La terre est rocheuse, bordée par la mer. De l'autre coté du plateau, une vallée avec une autre vaste d'étendue d'eau. Nous nous dirigeons vers la vallée. Encore beaucoup de village dans les alentours. Les champs sont très excités, surtout celui de l'Eau. Nous ressentons la proximité d'un puissant Plexus d'Eau avec la même résonance que l'omphalos du Nombril.

J'ai de plus en plus de mal à percevoir la trace de ma Stase. Les agitations me perturbent. Mes compagnons souhaitent abordés des humains pour leur demander des choses surement sans grande importance. Je suis plus intéressé par le fait que parmi ces populations, je vois des Porteurs de Soleil-Noir. Nous passons un village, avec un pauvre gars (Ariyana) qui nous accoste. Ils nous offre le gîte et le couvert en échange d'histoires. Munin s'y colle en nous rabâchant l'histoire de Cadmon enjolivée de tout un tas de choses improbable. En fin de soirée, il nous indique qu'un fou est en train de construire une maison sur pilotis hors de l'eau. Le dieu de la pluie lui aurait parlé. Fatigué, nous passons la nuit.

Le lendemain, nous repartons et sur le chemin recroisons une vieille connaissance : Belesaïk, que nous avions croisé peu avant la destruction de Tarshish. Il nous parle de la nef que certains des nôtres ont construit. Il nous confirme ce dont nous avions vaguement souvenir : Hyperborée éxistait bien juste après la chute. Des Kaïm ont été aux deux Pôles pour modifier l'Axis Mundi. Quoi quu(ils aient tentés, cela ne semble pas avoir réussi. Nous nous séparons de nouveau, lui continue sa route. Nous arrivons à la bâtisse dont on nous a parlé la veille. Une dizaine d'hommes y travaillent, une autres les regardent. Munin et Urikiel s'approchent de ceux qui travaillent, Tsort de ceux qui observent, et moi ayant vu un Porteur de Soleil-Noir je reste à l'écart. Au départ méfiant, le groupe de travailleur sympathise vite avec Munin quand elle semble leur parler d'améliorations pour cette chose. L'autre groupe se moque. Au bout d'un moment, ils se dispersent. Je saute sur l'occasion pour partir à la poursuite du Porteur de Soleil-Noir qui s'éloigne seul. Il monte sur une hauteur afin d'observer d'un lieu plus discret. Je m'approche discrètement, puis le charge. Il a peine le temps de s'apercevoir de ce qui lui arrive qu'il est déjà empalé sur mon épieu. Je laisse son cadavre aux corbeau (voilà qui devrait ravir Munin), lui retire son médaillon et part l'enterrer plus loin. A ce moment, j'apercoit mon ami l'hippo. Je note la direction dans laquelle il se dirige, part prévenir Tsort, et repart à sa poursuite : il n'est pas loin, et ne m'échappera pas !

Tsort tente avec l'aide d'Urikiel de convaincre Munin, mais elle se laisse dominer par son Simulacre et reste avec les fous. Tsort et Urikiel ont beaucoup de mal à me retrouver. Par hasard, ils traversent un curieux bosquet. Les arbres sont d'une beauté stupéfiante, tout baigne de Ka-Terre, la matière semble semi-vivante. Elle change doucement. Dans ce bosquet, un homme approche. Il s’appelle Kuru, et est un Faerim du Taureau. Il les informe qu'ils sont dans un coin de Brume, lieu riche en Effet-Dragon, et qu'il travaille à la construction de la Nef. Il vient chercher ici de la matière première. Il indique que l'hippo travaille avec eux à réunir des Stases pour les voyages. Tsort et Urikiel lui propose leur aide, et ils se dirigent tout trois vers la Nef. Kuru les mène à un endroit dissimulé. La végétation est luxuriante, et la zone très humide. la Nef a un forme profilée, aérienne. C'est une embarcation stylisée. Une dizaine de Nephilim y travaille. Des Stases sont là, dont la mienne.

Ils sont présenté au Charpentier, un Eolim de la Vierge. Une forte conjonction se produira dans trois jour, les lignes seront pratiquables et il sera possible de voyager en toute sécurité. Tsort vole ma Stase et s'en va.
[a compléter]

Urikiel passe de bon moment avec Kuru, ce qui l'occupe une bonne partie de la nuit. Le lendemain, il s'approche pour observer les States. Certaines sont vides, d'autres pleines. La mienne n'est plus là. La Nef est impregnée de Ka-Terre, et des ornementations ont été gravées dans les Champs : des paroles en énochéens. Le Charpentier lui demande quelle est sont intention : reste-t-il ici, ou les accompagne-t-il ?

Munin continue sa discussion avec le fou, qui lui dit qu'on est venu lui dire de construire cette structure pour sauver sa famille. Il ressemblait à un Ange (tient donc... je pense que la prochaine fois, il nous faudra avoir une explication avec notre ami...). Il vénère la Conscience Supérieure. En fin de journée Tsort revient vers elle. il lui parle de la Nef et de la Brume. Tout de suite, ce que font les fous lui parait moins important puisqu'elle part voir cela par elle même. Arrivée à la Brume, elle y médite. Elle sent alors les consciences des êtres élémentaires; Des Effets-Dragons commencent à arriver, d'abord assez primitif, puis arrive un être particulier : un Ka-Soleil entouré de Ka-Terre. Il possède également une forme physique et parle. Il semble être une incarnation du lieu. [à compléter] Bien que fatiguée de sa nuit, elle arrive à la Nef, et rejoins Urikiel qui a commencé à tirer les vers du Nef/z du Charpentier. Celui-ci connait le Simulacre de Munin. Il indique qu'il a eu une vision dans une Akasha. Mais il ne s'est pas aventuré plus loin : certains des notres n'en sont pas revenu, on raconte que leur Pentacle ont explosé. Pour palier la perte de Sapience qui nous affecte, il a réussi à graver ses travaux dans les Champs, et il se les est transmis par le biais d'Etre-Ka. Ce sont des Etres qui sont au delà des Akasha. Peu de Nephilim croit sa vision (tu m'étonne !), car pour eux, les Kaïm et les Nephilim sont le stade ultime de la conscience. Quoiqu'il en soit, lorsqu'il a entendu parlé d'Hyperborée, il a demandé conseil à une de ces Etre qui lui a fourni les indications. Il incite Munin à les accompagner.

La nuit, la pluie s'intensifie. Munin et Urikiel se dirige avec le Charpentier vers l'Omphalos. Il bascule dans un Akasha aquatique. Il y a des ponts et des passerelles. Aucune impression de danger. Il se dirigent vers une étendue de terres sur lesquels des pierres ont été dressées. Un grand calme émane de ce lieu. Il leur semble que l'agencement des terres à un sens, une logique. Au bout d'un moment, une nef arrive. Un être au visage masqué leur demande ce qu'ils viennet faire ici. Munin lui répond qu'elle cherche la connaissance. Ce à quoi, il lui répond (fort logiquement) pourquoi faire ? Nul besoin de connaissances supplémentaires que ce pourquoi on éxiste. [à compléter] Sa fonction est de s'assurer qu'aucun perturbateur ne détruira l'ordre établi. Le nom du lieu n'est pas prononcable dans une langue connue. Il ne dira rien de plus, car il les percoit comme des perturbateurs.

Après avoir averti Munin, Tsort repart vers Ariyanna. Il lui raconte une histoire, mais comme il ne rajoute pas d'élément pour faire jolie comme Munin, c'est forcement tout de suite moins efficace. Néanmoins, il parvient à échanger, encore des choses pas à lui.

Quand à moi, je suis toujours à la poursuite de l'hippo, qui repart vers le plateau. J'ai néanmoins l'impression que je le rattrape. Je décide de continuer toute la nuit. Le lendemain, l'hippo m'attend. Il refuse de me dire où est ma Stase. Il reste obnubilé par ce que nous lui avons fait par le passé. Au final, je le charge et nous nous affrontons. Hélas, ce Simulacre est particulièrement faible, et il me blesse mortellement. Ce chacal me laisse mourir et observe. C'est sur, j'aurai sa peau la prochaine fois ! Après ma mort, je me ré-incarne dans un autre Simulacre. Je décide d'attendre le lendemain. Ainsi l'hippo croira que je me suis ré-incarné plus loin, et je pourrai lui tomber dessus ! Ma vengeance sera totale ! Hélas, mon plan ne se déroule pas comme je le pensais : c'est lui qui me retrouve. Au moment où nous commençons à nous battre, le sol se dérobe sous nos pieds suite à un puissant séisme qui écarte la terre du plateau; Les eaux s'engouffrent, et nous emportent.

Après de nombreuses péripéties, nous nous retrouvons à l'Amphalos et montons dans la Nef. On se sens comme aspiré par la Ligne, et voyageons à une vitesse vertigineuse. La sensation est similaire à celle que nous ressentions lors de nos voyages sur les Ponts. il nous semble parcourir de grandes distances.

Puis.

Blanc.

Plus rien.

 
.

_________________
"La défense fournit l'invincibilité mais la victoire réside dans l'attaque." Sun Tzu, L'Art de la Guerre.
"Each ones kills the one he loves, the brave does it whith a sword, the coward with a word." Oscar Wilde


Dernière édition par Tredok le Dim 15 Mai - 17:20 (2011); édité 4 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Tredok


Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2010
Messages: 223
Localisation: Aimerait bien savoir où il se trouve...
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Sam 14 Mai - 08:51 (2011)    Sujet du message: Chroniques des Personnages Nephilim Répondre en citant

Voilà, j'ai commencé à recopier la partie 1 qui devrait etre finie ce matin. J'attaque la seconde demain. Je pense que je vais essayer de condenser un peu plus et résumés : ca fait des platras.
_________________
"La défense fournit l'invincibilité mais la victoire réside dans l'attaque." Sun Tzu, L'Art de la Guerre.
"Each ones kills the one he loves, the brave does it whith a sword, the coward with a word." Oscar Wilde
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Zeus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2009
Messages: 342

MessagePosté le: Sam 14 Mai - 11:25 (2011)    Sujet du message: Chroniques des Personnages Nephilim Répondre en citant

Je ne suis pas favorable à un résumé. J'aime bien le détail.

A te relire ...
_________________
"L'opposé du jeu n'est pas le sérieux mais la réalité." Sigmund Freud
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:57 (2018)    Sujet du message: Chroniques des Personnages Nephilim

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le Cercle des Rolistes Disparus Index du Forum -> Le Cercle des Rolistes Disparus -> Nephilim Anthologie Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
Page 2 sur 4

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com